LA   PROPHETIE D'ISAÏE

 

                Quand il reçut l'appel de Dieu, le grand prophète Isaîe vivait au 7° siècle avant Jésus-Christ. il raconte lui-même la manière dont Dieu l'appela à cette sublime fonction . Isaîe obéissant à l'inspiration d'en haut s'offrit alors au Seigneur qui l'investira officiellement . < Tu seras mon Messager >.Il fut fidèleà sa rude mission ,rien ne l'arrêta:les individus,les prêtres,les Rois ,les peuplesentiers furent l'objet de ses réprimandes et de ses anathèmes.     Ses prophéties contiennent une foule de prédictions relatives aux Juifs et aux peuples d’alentour. De tous les prophètes, nul n’a esquissé si longtemps à l’avance la figure du Messie pour faire connaître le sauveur qui devait venir depuis la crèche  jusqu’au calvaire.

           Il  annonce d’abord sa naissance avec la plus grande précision :<  Il naîtra d’une vierge :>.

          Voici qu’une vierge concevra et enfantera un fils  qui sera appelé Emmanuel > : Il sera de la race de David   . Il indique les grandes qualités, les grands noms qui le distingueront  entre tous : < Un enfant nous est né, un fils nous a été donné . Il porte sur ses épaules la marque de sa principauté et il sera appelé le conseiller,le Dieu fort, le père des siècles à venir, le prince de la paix .Son empire s’accroîtra et la paix  qu’il apportera au monde n’aura pas de fin >..

          Mais  IsaÏe ne  s ‘arrêtera pas là : Il suit le Messie dans sa passion, sur le calvaire et c’est dans ses prédictions qu’il est admirable. Il était sans éclat  et  sans beauté et son aspect  était méprisable. C’était le dernier des hommes ;un homme de douleurs .

         Il a vraiment pris sur lui nos langueurs, il a porté nos douleurs : humilié il a été  blessé à cause  de nos iniquités   et de nos crimes .   Son sépulcre  sera donné à la garde des impies et sera enseveli dans le tombeau du riche, parce qu’il s’est livré à la mort.

        Dieu lui donnera en partage un peuple nombreux : Jérusalem lève les yeux et vois ces peuples qui accourent.